La Grande Vague … Ode à la mer et au Japon …

Posted on mars 11, 2011

29


La Vague - Camille Claudel - Inspirée par la Grande Vague d'Hokusai

 » Les nuées terribles modelaient dans l’immensité des masques de gorgones, tout le dégagement d’intimidation possible se produisait, la pluie venait des vagues, l’écume venait des nuages, les fantômes du vent se courbaient, des faces de météore s’empourpraient et s’éclipsaient, et l’obscurité était monstrueuse après ces évanouissements ;  (…) les électricités inverses observées par Volta faisaient de nuage à nuage leur jeu fulminant, les prolongements de la foudre étaient épouvantables, les éclairs s’approchaient tout près de Gilliatt.

Il semblait étonner l’abîme. Il allait et venait sur la Durande branlante, faisant trembler le pont sous son pas, frappant, taillant, coupant, tranchant, la hache au poing, blême aux éclairs, échevelé, pieds nus, en haillons, la face couverte des crachats de la mer, grand dans ce cloaque de tonnerres. Contre le délire des forces, l’adresse seule peut lutter. L’adresse était le triomphe de Gilliatt. » 

Victor Hugo, Les travailleurs de la Mer, Guernesey 1866.

Publicités
Posted in: Uncategorized