Qui sont ces monstres …

Posted on octobre 22, 2011

8


qui font défiler un peuple devant cette dépouille aux jambes fauchées ?

J’ai eu comme prof de médecine légale, une figure inoubliable qui avait dans sa jeunesse, accueilli à l’Institut médicolégal, les derniers décapités de la Santé … Rien de tel que la confrontation à la violence institutionnelle inouïe, pour apprendre à respecter la vie … C’est l’enseignement fort que j’ai reçu d’elle …

Si l’on considère que le matelas sur lequel gît Khadafi,  mesure 190cm et que sa tête est à 45cm du bord supérieur, on peut se convaincre que le bas du corps a été réduit en bouillie* et qu’il est présenté « rassemblé », ne mesurant  pas plus de 60 cm de la taille à la pointe des pieds … Alors qu’on n’ergote plus sur les causes de la mort et les responsabilités … Sa mort est tout simplement un crime de guerre. J’espère que les responsables seront arrêtés et jugés.

Que fait l’ONU sous l’égide de qui, ces combats et ce crime, qui n’est probablement pas isolé, ont eu lieu ? 

Je suis fière d’être française et honteuse de ces faits, de la chasse à l’homme à laquelle mon pays a participé, quoi que ce type ait fait.

L’article 16 de notre Code Civil énonce :

 » La loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l’être humain dès le commencement de sa vie. »

L’article 16-1-1, ajoute :

 » Le respect dû au corps humain ne cesse pas avec la mort. Les restes des personnes décédées, y compris les cendres de celles dont le corps a donné lieu à crémation, doivent être traités avec respect, dignité et décence. »

Je précise que l’article 9 du Code Civil, protège le respect de la vie privée, et que l’image d’une personne, même morte et même si elle était un personnage public, est un élément de la vie privée

J’espère que chacun de vous est violemment choqué que soient diffusées  dans le monde entier, des images de Khadafi mort et les images barbares qui nous montrent les Lybiens défilant devant le corps non préservé et horriblement mutilé de Khadafi.

J’espère que malgré l’anti-américanisme ambiant, vous pouvez noter :

1. La différence entre le traitement médiatique de la mort de Ben Laden, grâce à la hauteur éthique de Barak Obama et du gouvernement fédéral américain, qui ont refusé de diffuser des images de sa capture et de sa dépouille, et celui de la mort de Khadafi.

2. La différence de traitement entre le corps de Khadafi et celui de Ben Laden qui a reçu les sacrements de sa confession avant d’être immergé, selon le droit maritime, comme tout défunt qui se trouve en mer, à bord d’un navire.

Une société qui s’acharne sur un corps, fût-il celui d’un dictateur, ne me démontre pas sa capacité à édifier un Etat démocratique et non violent.

J’ai honte pour notre Président de la République qui n’a pas manqué de se glorifier de la chute de son ami d’hier et qui reste silencieux sur le comportement barbare et indigne des vainqueurs, aujourd’hui. Nous sommes retournés au Moyen Age.

Le corps de Khadafi doit être remis, après des soins urgents, à sa famille, pour être inhumé dans la dignité dont doit jouir toute personne humaine, quoi qu’elle ait fait.

Ce qui se passe, sous l’égide de l’OTAN est un viol des principes contenus dans la Charte des Nations Unies. Je suis horrifiée par le va-t-en-guerre qui préside notre République et son silence ahurissant devant ces horreurs.

Peace and Love

 * 14 h 6 : l’ex-Guide libyen était blessé à la tête et aux jambes par une attaque aérienne de l’Otan lorsqu’il a été capturé par les forces du CNT libyen, affirme Reuters.

15 h 36 : un combattant pro-CNT affirme avoir aperçu le dictateur se faire tirer dessus au niveau du bas-ventre, avant d’être piétiné, indique Associated Press.

 
Publicités
Posted in: Uncategorized