Au secours ! … On vous ment ! …

Posted on février 7, 2012

8


Sur le blog de Ladywaterloo, l’année dernière, cette image inquiétante dans la note  » Les abeilles se cachent pour mourir  » …

Mais pourtant, malgré l’assurance de la grande Nathalie Kosciusco Morizet, la chou-chou du Président, que le maïs OGM Monsanto MON810, dont le pollen est un toxique mortel pour les abeilles,  ne serait pas planté en France, Bruno LEMAIRE vient de l’autoriser !!!! ……..

Le texte, applicable depuis le 1er février 2012 prévoit pour la culture du maïs :

– Au choix, 50 mètres entre une parcelle GM et une culture non GM interféconde ou « l’implantation (…) d’une bordure d’une largeur minimale de 9 m constituée d’une variété de maïs non génétiquement modifié » ;
– Pas une ligne pour protéger l’apiculture (pour rappel, du miel contenant du pollen de maïs MON810 est invendable puisque Monsanto n’a pas demandé d’autorisation de ce pollen dans l’alimentation humaine ) ;
– Pas une fois n’est mentionnée l’agriculture biologique ;
– Rien n’est dit pour éviter les contaminations des variétés locales de maïs population, dont les agriculteurs ressèment chaque année une partie de leur récolte ;
– L’étiquetage « sans OGM », qui vient de faire l’objet d’un décret ne bénéficie d’aucune protection particulière ;
– Aucune explication n’est fournie quant à l’absence de prise en compte des recommandations du CEES du Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) – en, l’espèce ce sont plutôt les préconisations de l’Association générale des producteurs de maïs qui ont été suivies.

Voici un extrait du texte de protestation :

L’impossible coexistence « OGM / apiculture » établie par la justice

 Depuis l’apparition des premières cultures d’OGM en Europe il y a quelques années, les apiculteurs ne cessent d’alerter les pouvoirs publics sur l’impossible coexistence entre ces cultures et l’apiculture. Sous l’influence du lobby OGM et semencier, la Commission Européenne et les autorités nationales sont jusqu’à présent restées sourdes à cet appel.

Or, un apiculteur allemand qui a constaté la présence de pollen de maïs OGM MON 810 dans son miel a intenté une action en justice. Le 5 septembre 2011, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a décidé qu’un tel miel ne pouvait pas être commercialisé (…)

Nos gouvernants ne peuvent donc plus feindre d’ignorer cette réalité : l’autorisation de cultures d’OGM en plein champ serait fatale à l’apiculture (miel, pollen, propolis) et à l’abeille. (…)

Signez la pétition ici : et

Voici plus amples explications ici

Et voici quelques images du rucher de mon Père. Ce rucher n’a pas été créé pour rapporter de l’argent. Professeur honoraire de l’EN, mon père l’a créé lorsqu’il a pris sa retraite. Il a été sollicité pour transmettre son savoir, en donnant des cours à l’Ecole d’Apiculture. Trop réservé pour être « militant », c’est le moyen qu’il a trouvé pour faire ce qu’il a pu « pour la planète » et l’environnement ! … C’est mon frère qui s’occupe aujourd’hui du rucher, vu le grand âge de notre père.

Publicités
Posted in: Uncategorized