« Mensonges d’Etat » au Théâtre de la Madeleine : la politique enseignée aux nuls

Posted on novembre 13, 2013

4


Un spectacle bluffant sur l’Opération FORTITUDE …

Spectacle où l’on comprend que les hommes qui jouent notre dernière carte contre la promesse du « Reich qui durera 1000 ans », l’avaient faite, eux, la « Grande Guerre » et en avaient tiré une autre leçon que celle de Céline !

L’émotion atteint son paroxysme sur des images projetées du Débarquement de Normandie, des mourants …

Et quand on sait qu’il nous manquait la flotte française sabordée le 27 novembre 1942 en rade de Toulon (par l’Amiral DELABORDE, sur ordre de Pétain, avec instruction de couler les navires droits, ainsi Hitler aurait pu plus facilement les renflouer !!! *) … on ruiselle de larmes.

Aller voir cette pièce intelligente, admirablement mise en scène et jouée et qui jette, pour les générations oublieuses – car « chaque génération est un peuple nouveau » A. De Tocqueville –  un pont salutaire entre les deux guerres mondiales distentes seulement de 20 ans, fut ma façon de commémorer  le 11 novembre : la « Saint-Poilus » .

Gazouiller sur twitter ne suffit pas : il faut voir absolument cette pièce au Théâtre de la Madeleine  

* Les mutinés dont les livres d’histoire ne parlent pas, parmi lesquels une partie de l’équipage du navire Amiral, le Strasbourg – sur lequel servait mon grand oncle –  ont bourré les vaisseaux de dynamite en pleurant mais de façon à leur faire prendre la gîte. Ils ont fichu le feu aux tourelles et tout ce qui dépassait de l’eau a brûlé pendant un mois. Hitler n’a pas eu nos navires avec lesquels il aurait empêché tout débarquement.

L’Amiral DELABORDE a été jugé et condamné à mort après la libération. (Il a été par la suite gracié : acheter de quoi lire cette histoire à la librairie du Musée de la Marine).

Publicités
Posted in: Uncategorized